Est-ce que le clic clac peut donner des maux de dos ?

Une mauvaise literie constitue la principale source des maux de dos au réveil. La qualité de la literie joue un rôle primordial pour assurer un sommeil confortable et agréable. La contrainte d’espace oblige certains ménages à acquérir des meubles convertibles en lit tels que le canapé clic clac ou BZ. La question se pose de savoir s’ils peuvent assurer une nuit confortable ou générer des maux de dos insupportables avec ces types meubles.

banquette-clic-clac-guillaumeCaractéristique d’un canapé clic clac

Les canapés convertibles constituent une structure composée de trois éléments : le sommier, le mécanisme et le matelas. À double fonction, ils assurent en même temps le rôle de canapé et de lit. Adaptés aux petits espaces, ils constituent le meuble idéal pour les étudiants, les familles nombreuses, les familles qui reçoivent souvent des invités. Disponibles en différentes tailles, ils répondent aux envies des particuliers. Ces meubles existent en petite taille (80×190 cm), en taille moyenne (120×190 cm) et en grande taille (160×200 cm).

Description d’un canapé clic-clac

En principe, le couchage, la housse, le coffre de rangement, les coussins et les alèses forment le canapé clic-clac. Tous les types de couchage conviennent à ce meuble. Dans la majorité des cas, les fournisseurs choisissent la mousse notamment la mousse de polyéther pour garnir le couchage du clic-clac, car elle coute moins cher que les autres matières. C’est la raison pour laquelle la majorité des gens qui utilisent le clic-clac rencontre des maux de dos à chaque réveil. La mousse de polyéther est molle et inconfortable. Lors de l’acquisition du canapé, vous devez tenir compte de la qualité du couchage pour profiter d’un sommeil confortable et assurer un réveil agréable.

Comment le clic clac se transforme-t-il en lit ?

Peu encombrant, le clic-clac dispose de deux parties articulées. Pour le transformer en lit, il suffit de renverser le dossier. Vous n’aurez pas besoin de le déplacer pour le déplier. Le matelas est généralement garni de mousses. Il dispose d’une pliure en son centre, ce qui lui permet de se plier et de se déplier à tout moment. Certains fournisseurs proposent d’autres matières pour le couchage afin de garantir un meilleur confort à leurs clients.

Mal de dos au réveil : comment l’éviter ?

Il n’y a pas de plus désagréable que de se réveiller avec un mal de dos insupportable. Vous pouvez tout à fait éviter ce désagrément en respectant ces quelques consignes.

  • Le choix du couchage

Un matelas ferme sans être dur constitue le choix idéal. Le couchage doit permettre à la colonne vertébrale de rester bien droite que vous soyez couché sur le dos ou sur le côté. Le couchage idéal soutient le corps et arrive à épouser sa forme. Vous pouvez opter pour le couchage en latex ou en ressort si vous souhaitez profiter d’un sommeil confortable.

  • Le choix de l’oreiller

L’oreiller constitue un élément essentiel pour éviter les douleurs au dos et à la nuque au réveil. L’oreiller doit être homogène et vous garantir un excellent maintien de la tête. Il doit assurer à ce que la colonne puisse se tenir bien droit depuis les lombaires jusqu’aux cervicales.

  • Les bonnes positions pour dormir

La meilleure position est celle qui peut vous garantir un sommeil confortable. Les professionnels recommandent à ceux qui souffrent de maux de dos d’éviter d’adopter la position allongée sur le ventre, car elle sollicite énormément la colonne vertébrale qui est déjà fragile. Aussi, la position dorsale optimise l’apnée du sommeil. Les personnes atteintes d’apnées du sommeil devront essayer de dormir sur le côté. À noter que, le manque de souplesse et de mobilité ainsi que la perte de tonus musculaire favorise les maux de dos. Pour éviter cela, quelques exercices de musculation réguliers s’imposent.

One Response

  1. Jacqueline Pizzorno mai 16, 2015

Leave a Reply